Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 16:23



Je suis sincèrement désolée d'annoncer ça, mais j'ai beaucoup de difficultés à écrire. Je n'ai pas de réelles excuses, mais je vais quand même vous faire un point rapide de la situation, pour que vous ne me jetiez pas la pierre trop vite.

Mes études ne vont pas très fort, pour une raison que je n'arrive pas vraiment à déterminer (soit que je ne m'intéresse pas vraiment à ce que je fais, soit que je ne bosse pas assez, soit que je suis imperméable à ce que je dois apprendre, j'en sais rien à vrai dire). Dans ces circonstances, plusieurs personnes, de ma famille notamment, ont supputé que j'avais trop d'activités extérieures, dont l'écriture. D'après elles, je passe trop de temps à écrire.

Certes j'écris lentement, et j'y passe du temps parce que je veux que ce soit bien fait. Mais j'en ai besoin. C'est, avec la lecture, mon seul exutoire. Le seul moment où j'oublie tout.

Et apparemment, on refuse de comprendre à quel point c'est nécessaire pour moi, malgré mes nombreuses explications. Alors pour leur plaire (et j'avoue aussi, arrêter de me prendre des reproches en pleine face), j'ai diminué mon temps d'écriture. Et maintenant je suis atteinte du syndrome de la page blanche. Surtout que contrairement à ce que je pensais, on continue à me critiquer parce que j'écris, et que maintenant à chaque fos que j'essaie d'écrire, j'ai mauvaise conscience. Et ça me bloque profondément.

Donc je m'excuse par avance de ne pas publier pendant les prochains mois.


Attention!!
Cela ne veut pas dire que j'abandonne mes fictions!

Je les continuerai quoi qu'il arrive. J'ai d'ailleurs bien réfléchi à la suite (ça c'est quelque chose qu'on ne peut pas m'enlever! Quoique... je commence à en douter: je croyais pouvoir écrire peu importe les circonstances), et l'intrigue policière de Crampons et autres fantaisies hippiques est plus solide qu'au départ, il me semble. Et puis j'ai de nouvelles scènes, inspirées de l'actualité qui viendront émailler mon récit. ^^

Cependant, il est possible que la fanfiction How does it feel? avance plus vite que Crampons et autres fantaisies hippiques, étant donné que j'y ai bossé plus longtemps (bientôt un an vs à peine six mois,par intermittence les deux).


Et puis je vous souhaite à tous une BONNE ANNEE très en retard! ;-)

Picture: tableau de John Bauer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Skorpan - dans Saker och ting
commenter cet article

commentaires

Så Här Är Det!

  • : Nangilima
  • Nangilima
  • : Un blog où je vais publier mes écrits, avec des relations hétéro et homosexuelles explicites, donc ceux qui ne veulent pas lire, la croix rouge en haut à droite peut vous être utile. Aucun plagiat n'est accepté! Et aussi je vais un peu parler de ce qui influence mes écrits: musique, bouquins, etc.
  • Contact

Skorpans Nangilima


En värld där du kan bli den du vill, bara du följer ditt hjärta...


Les textes publiés sur ce blog sont de ma propre invention et sont écrits par moi, à moins que le contraire ne soit précisé en début d'article. Je vous demanderai donc de respecter mon travail et de ne pas plagier mes écrits.
Merci d'avance.

Certains textes peuvent contenir des relations hétéro ou homosexuelles explicites.
Les mineurs et tous ceux que ça dérange, vous connaissez la sortie: la petite croix rouge.
Tous les résumés et histoires à venir sont disponibles ici.
Si vous avez des questions ou autres, vous pouvez m'envoyer un mail ici.

Sökande

"Un écrivain ne confie tout ni à ses journaux intimes, ni à sa correspondance;
seules ses créatures racontent sa véritable histoire, celle qu'il n'a pas vécue, mais a souhaité vivre."

François Mauriac 

Andra saker ni kan se

lien-nan--19171a4

 
 

Vad som helst...



"Je ne suis pas homosexuel, même si certains semblent le croire."

Ola Salo





"Aime moi, alors je t'aimerai peut-être."
J. R.-P.





"Tout est une question de goût. Toi tu aimes les femmes, moi j'aime les hommes, et lui aime les deux. Où est le problème?"
J. R.-P.





"Ne plus rêver, c'est être à demi mort, c'est faire de la réalité sa seule loi."
Jean-Baptiste Pontalis





"Si tu sens que tu plafonnes, perce un trou dans le plafond."
Gilles Goddard

"Alors si tu sens l'angoisse de la page blanche, prends en une rose."
J. R.-P. 

Lyssna!