Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 21:07

 

Hello, hello!

 

Désolée pour la fausse joie, mais ce n'est pas une suite de Crampons et autres fantaisies hippiques. Mais j'y travaille, je vous assure, j'ai déjà quelques pages en réserve. Mais je n'arrive pas à reprendre un rythme régulier, donc j'attends encore un peu. Au point où on en est, je ne crois pas que je vous frustre beaucoup plus. :p Et puis, je travaille aussi sur un autre projet, avec comme toile de fond, la résistance et les maquis pendant la seconde guerre mondiale, mais celui-là, je vais attendre de l'avoir fini pour le publier. Et puis quelques OS de ci de là.

Bref, donc ce n'est pas pour un récit ou un OS que je publie mais pour une review. Celle du concert que j'ai vu hier à L'International.

 

 

 

  MelTones.jpg

 

 

MelTones. MelTones. MelTones... Petit groupe que je suis depuis des années. Ce qui en soi est déjà exceptionnel: les petits groupes (Los chicros, My girlfriend is better than yours, Sunflower Caravan...), je les suis de façon épisodique, et je m'attache beaucoup plus à des groupes déjà installés dans le paysage musical, français ou suédois (Indo, The Ark, Melody Club, Syd Matters, Pierre Lapointe...). Mais bon, on va dire que j'ai des circonstances atténuantes (enfin, si tant est que j'en ai besoin dans ce cas là ^^): le batteur et le chanteur sont des "connaissances" (avec des guillemets, ça remonte quand même à loin, la colo que j'ai faite avec Etienne, et je n'ai pas vraiment revu Thomas depuis... pfiou... les dîners organisés par les parents de ma meilleure amie entre nos trois familles? Donc, ça remonte à très loin, et là, j'ai vraiment l'impression d'être vieille! XD).

 

 

Puisque que je les suis depuis aussi longtemps, autant vous faire un bref résumé de ce que je sais d'eux.

D'abord, ils ont été quatre, ils ont toujours été quatre dans mon souvenir. Et ils s'appelaient Sélénium au départ (influence des cours de chimie, si vous voulez mons avis :p), puis ils se sont appelés The Swans avant d'opter définitivement pour MelTones (ils ont donné une explication pour ce nom dans une interview, mais je vous avoue que ma mémoire en torus de passoire a bien fait son boulot: je ne m'en souviens plus). Ensuite, ils se sont inscrits sur MyMajorCompany, et ils ont réuni assez d'argent pour être produits.

 

La première fois que je les ai vus, c'était au Gibus, lors d'un concours, il y a des années de cela. Tremplin Rock, il me semble. Où celui qu est applaudi le plus fort par le public a gagné. J'y étais allée avec ma meilleure amie. Rien de bien extraordinaire dans mon souvenir. De la bonne musique (mais sachant que c'est Thomas qui compose et écrit tout, cela ne m'étonne pas vraiment), mais pas suffisamment mise en valeur. Et un vrai manque sur scène. Oui, je sais, ils étaient jeunes, inexpérimentés, et la scène, ça s'apprend, je le sais. C'est pour ça que je ne leur en ai pas tenu rigueur.

Mon second "concert", c'était lors d'une fête de la musique, il me semble. Mais je n'en sais pas plus.

 

Depuis, je loupe à peu près tous leurs concerts. Soit parce que je m'aperçis de la date après qu'elle soit passée, soit parce que je suis prise (j'en ai loupé un pour une petite garde de neurovasc, ça m'a bien énervée), soit parce que personne ne veut venir avec moi, et que je n'aime pas aller en concert toute seule. Donc, hier, j'avais repéré la date depuis longtemps, je n'avais rien à faire et j'avais réussi à y trainer un ami! =D Donc toutes les conditions réunies pour y aller!

 

CIMG0969.JPG

 

Alors déjà, le bar où avait lieu le concert, L'International, était super sympa. Ca paie pas de mine de l'extérieur, mais j'ai adoré l'intérieur. Ca faisait un peu underground, avec le béton laissé tel quel, pas trop de déco, tout vraiment minimaliste. On avait un peu l'impression qu'ils avaient fait un maximum de récup'. Mais y'avait des affiches de concert partout, des neuves, des vieilles, des passées, des à venir, et j'ai aimé cette ambiance. Au sous-sol, y'avait la scène. Toute toute petite scène, qui paie pas trop de mine, mais vraiment sympa, avec un bon son (pas de récup sur le matos, ça non! XD). Et plus non négligeable, ils ont installé une caméra qui permet de diffuser les images à l'étage sur un écran, pas énorme mais respectable. Brezf, assez parlé de la salle, passons au concert.

 

 

Bon, première chose à noter, la ponctualité! XD Je sais, les musicos sont jamais à l'heure, une amie me le dit souvent, et je l'ai éprouvé à plusieurs reprises: un concert qui commence à l'heure n'est pas normal! Mais quand même, inscrire sur le site que ça commence à 8h30, alors que dans le bar c'est écrit 9h, puis jouer vers et quart... Enfin, vu que j'étais pas seule, j'ai discuté! (tout l'intérêt d'aller accompagnée à un concert! XD)

 

Thomas a trifouillé pas mal à côté de la batterie, puis c'était au tour d'Etienne, et enfin, ils se sont tous mis sur scène. Enfin, il en manquait un, mais il est arrivé quelques secondes plus tard. Puis ils ont commencé à jouer, et j'ai pris une claque. Sérieux, je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi bien. J'avais certaines attentes concernant ce concert, et bien soyez sûrs qu'elles ont été remplies. Et ça fait plaisir.

 

Pour la set list, vous pouvez repasser. :D J'ai juste retenu qu'ils avaient joué des morceaux qui ont été sur MySpace, It will be just fine, Out and Inside, Outer Space (ma préférée), Dear Leader, et puis des "nouvelles" que je ne connaissais pas (et j'ai beaucoup aimé Don't stop breathing, ça m'a fait un sacré effet les chœurs qui te répètent en boucle "don't stop breathing"). Mais l'ordre, rien retenu du tout! (j'ai déjà du mal à retenir quand c'est Indo ou The Ark qui jouent...) Conclusion: j'ai aimé les chansons! C'est con et sûrement très cliché, mais on les reconnait dedans, ça a pas encore la marque de l'industrie musicale dessus, et j'espère bien qu'ils garderont cette "innocence" dans leurs compos.

 

Mais c'est surtout par leur performance scénique que j'ai été bluffée. Ils sont beaucoup plus assurés, et ça se ressent dans leur jeu, de scène et musical. La scène était toute petite, ok, ils tenaient à peine à trois dessus, ok, donc ils n'avaient aucun mal à remplir l'espace scénique, ok, mais quand même, j'ai senti une aisance qu'il n'y avait pas avant. Plus de complicité entre les musiciens, même si de ce côté, ça pêche encore un peu à mon humble avis. J'aurais bien aimé quelques "duos", en face à face (j'me comprends, vous inquiétez pas -_-'). Et puis, que Thomas saute de la mini-estrade pour venir "dans" le public, voilà quoi! Ca veut tout dire sur comment ils se sentent sur scène! =D (j'étais tellement surprise de cette "venue" que j'en ai sursauté et reculé, même si j'étais au second rang).

 

Et dernier point positif: le chant. Thomas a toujours bien chanté, qu'on s'entende là-dessus. Il a pas commencé le groupe en chantant faux, comme certains. XD Mais il s'est amélioré en anglais (ouais, il écrit et chante en anglais), et donc son chant est devenu plus fluide. Plus assuré aussi, ce qui revient à ce que j'ai dit plus haut. Et chose extraordinaire, pour une fois, j'ai pas trouvé les basses trop fortes, et j'ai entendu ce qu'il chantait! ^^

 

CIMG0943.JPG

 

Voilà, voilà, fin de la critique-review, qui m'a l'air dithyrambique. C'était pas voulu, je me suis laissée emporter. M'enfin, je laisse tel quel, j'aime pas revenir sur mes reviews. Et je vous laisse quelques liens, des infos et des vidéos, by me.

La première photo, en tête d'article, est de Vincent Desailly, les autres sont à moi. Et d'autres photos du concert sont disponibles ici.

 

 

MelTones - MySpace

MelTones - MyMajorCompany

MelTones - Facebook

Membres MelTones: Thomas, Pierre, Daniel, Etienne.

Sortie EP: novembre 2010.

Sortie album - Nearly Colored: février 2011. (je vais laisser tomber l'EP et acheter directement l'album je pense, mais je serai en Suède à ce moment là... :s 'Fin, je trouverai bien un moyen de l'avoir! ^^)

 

 

 


 

 

 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Skorpan - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Lilie 05/11/2010 17:23



Ca à l'air simpas comme tout ce groupe !!! (vais aller écouter XDDD)


Sinon...tu sais que tu peux pas nous faire baver comme ça ?! T__T....une histoire pendant la guerre ! (le truc que j'adore quoi *___*) Et te connaissant ce ne pourra être que super trop bien !!!
Enfin ce sera pas avant un moment mais je serais toujours lectrice quand tu la publiera XDDD


 


Bon courage pour l'écriture, moi je suis toujours à l'appel (je regarde de temps en temps si tu postes ou non XD)


 


Gros bisoussssss



Skorpan 07/11/2010 00:27



*émue, émue, émue*


Je fais rapide parce que je dois me coucher, je me lève dans 4h, mais ça me touche que tu attendes toujours autant des histoires de moi. Ca me redonne du courage de voir ça.


Et pis, va écouter MelTones! Tu verras, ça fait du bien par où ça passe! XD



Så Här Är Det!

  • : Nangilima
  • Nangilima
  • : Un blog où je vais publier mes écrits, avec des relations hétéro et homosexuelles explicites, donc ceux qui ne veulent pas lire, la croix rouge en haut à droite peut vous être utile. Aucun plagiat n'est accepté! Et aussi je vais un peu parler de ce qui influence mes écrits: musique, bouquins, etc.
  • Contact

Skorpans Nangilima


En värld där du kan bli den du vill, bara du följer ditt hjärta...


Les textes publiés sur ce blog sont de ma propre invention et sont écrits par moi, à moins que le contraire ne soit précisé en début d'article. Je vous demanderai donc de respecter mon travail et de ne pas plagier mes écrits.
Merci d'avance.

Certains textes peuvent contenir des relations hétéro ou homosexuelles explicites.
Les mineurs et tous ceux que ça dérange, vous connaissez la sortie: la petite croix rouge.
Tous les résumés et histoires à venir sont disponibles ici.
Si vous avez des questions ou autres, vous pouvez m'envoyer un mail ici.

Sökande

"Un écrivain ne confie tout ni à ses journaux intimes, ni à sa correspondance;
seules ses créatures racontent sa véritable histoire, celle qu'il n'a pas vécue, mais a souhaité vivre."

François Mauriac 

Andra saker ni kan se

lien-nan--19171a4

 
 

Vad som helst...



"Je ne suis pas homosexuel, même si certains semblent le croire."

Ola Salo





"Aime moi, alors je t'aimerai peut-être."
J. R.-P.





"Tout est une question de goût. Toi tu aimes les femmes, moi j'aime les hommes, et lui aime les deux. Où est le problème?"
J. R.-P.





"Ne plus rêver, c'est être à demi mort, c'est faire de la réalité sa seule loi."
Jean-Baptiste Pontalis





"Si tu sens que tu plafonnes, perce un trou dans le plafond."
Gilles Goddard

"Alors si tu sens l'angoisse de la page blanche, prends en une rose."
J. R.-P. 

Lyssna!