Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 16:00

Expo-Sex-in-the-City-Le-Bonbon.png

 

 

Toujours dans l'optique de la prévention et d'une meilleure connaissance du safe sex et de la sexualité en général, je vous invite à aller découvrir cette expo. Je vais moi-même essayer de trouver une place dans mon emploi du temps chargé et y aller.

 

Lieu: Place de la Bastille, Paris 11ème et 12ème arrondissements.

Date: du 19 novembre au 4 décembre 2011

Horaires: 13h à 20h mercredi, samedi et dimanche; 15h à 20h jeudi et vendredi.

Prix: entrée gratuite.

Plus d'infos ici.

Repost 0
Published by Skorpan - dans Sexualité
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 23:00

Avec toute cette histoire de DSK et d'autres choses plus personnelles, j'ai failli oublié cette journée, qui est quand même importante, surtout sur ce blog. Je n'ai pas le courage ce soir de faire quoi que ce soit de construit, comme j'avais fait l'année dernière. Peut-être plus tard. Mais maintenant, non. Je mets juste à jour l'album sur l'homophobie.

Je vais donc laisser les autres parler à ma place.

 

Trois-amours.jpg

 

Têtu a fait un article qui résume bien les actions d'aujourd'hui, et qui est très intéressant à lire, ici.

 

Belle BD, La plus belle fleur du monde, ici.

 

Et enfin, last but nit least, mon préféré, de l'association irlandaise BeLonG To. Oui, je suis d'accord, c'est pas toujours compréhensible (foutus irlandais! XD), mais l'image a le mérite d'être clair, tout comme le message.

 


 
Repost 0
Published by Skorpan - dans Sexualité
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 19:15

Puisque les vacances arrivent, et ses flirts avec... Et pas que les flirts: les vacances avec son ou sa chéri(e) aussi!

 

 

Oui

 

 

Même si c'est l'été, les vacances, le sable chaud, sachez dire NON quand il le faut.

Et OUI le reste du temps!

 

Et n'oubliez pas d'aller faire les courses de temps en temps. ;-)

 

 

Liste de courses

Repost 0
Published by Skorpan - dans Sexualité
commenter cet article
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 00:53

 

L'homophobie est une lutte au quotidien. Une lutte de tous les jours. Un refus de toute discrimination basée sur l'orientation sexuelle des personnes. La lutte contre l'homophobie, c'est presque comme la lutte contre le racisme: repousser l'intolérance le plus loin possible et faire avancer la compréhension de chacun.


Mais s'il s'agit d'un combat au long cours, il est bon de temps en temps de se poser pour faire le point. C'est ce que je compte faire dans cet article, à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie. Parce que je n'en parle pas beaucoup dans les fics publiées (sauf "Cours d'éducation sexuelle"), mais qu'il s'agit de quelque chose qui me tient à cœur.

 

 

 

L'homophobie tue



L'homophobie, qu'est-ce que c'est?


     Ethymologiquement, c'est la peur de l'homosexualité, des homosexuels. Mais tout comme le racisme, l'antisémitisme ou la xénophobie ne se réduisent pas à la peur du "noir", du "juif" ou de "l'étranger", l'homophobie ne se réduit pas qu'à cela non plus. C'est un ensemble, qui va d'un extrême à l'autre.

 

On connaît tous ces histoires de meurtres (avec la tristement célbère histoire de Matthew Sheppard, aux USA), ou de violences à l'égard d'homosexuels, sur la seule base qu'ils sont homosexuels. Qu'ils sont différents de ce que les agresseurs sont (hétérosexuels, j'entends). C'est dramatique, mais ce n'est pas la seule homophobie qui existe. Les insultes verbales, les humiliations, uniquement parce qu'on est homosexuel, ça aussi, c'est de l'homophobie. Et il y a encore une homophobie plus latente, plus sournoise. Ces petits regards en coin, un peu méprisants, mais pas trop non plus, pour ne pas que l'autre se sente ouvertement agressé; ou alors cette petite remarque, l'air de rien, sur n'importe quel sujet, mais avec toujours un sous-entendu compréhensible par l'autre; ou encore ce poste de direction qui lui file sous le nez pour un prétexte quelconque.

 

Le pire étant l'homophobie que les homosexuels s'appliquent à eux-mêmes, sans forcément sans rendre compte. A se poser des questions métaphysiques sur telle ou telle chose uniquement parce qu'on ne couche pas avec le sexe opposé, à se rabaisser et s'obliger à courber l'échine, parce que forcément, on ne vaut pas aussi bien que son voisin. C'est obligé. On nosu l'a inculqué pendant toute notre enfance. Et on continue de nous l'inculquer, à travers une société pas toujours juste. Certes, ça se banalise. Les campagnes publicitaires existent. Mais c'est peu, surtout face au poids des institutions: pourquoi les homosexuels seraient des gens comme les autres s'ils ne peuvent pas se marier? Ni adopter d'enfants? Certes, la loi doit évoluer avec la société, mais la loi doit aussi faire évoluer la société. Cela s'est passé plusieurs fois au cours de l'Histoire, dans différents pays, cela recommencera. Alors pourquoi pas ici et maintenant?

 

 

     Voilà, maintenant que j'ai bien déblatérer sur ce qu'était l'homophobie, je ne vais pas continuer. Non, à la place, je vais essayer de vous donner des pistes pour savoir comment réagir. Se défendre face à cette imbécilité humaine.

 

Je crois que face aux mots, la meilleure arme est l'humour. Et la dérision. Ne pas réagir au quart de tour (comme j'ai trop l'habitude de le faire), et laisser venir l'autre. Comme dans un vrai combat. Le laisser s'approcher dans son "cercle". Attendre. Repérer la faille, et frapper. Avec quelques mots bien placés. Je sais que c'est quelque chose de compliqué, de difficile. J'en ai bien conscience, puisqu'à chaque fois que j'essaie, j'échoue. -_-'

 

Par contre, quand les gens sont assez ouverts pour écouter les arguments des autres, je discute, j'argumente. Le but est de présenter quelques arguments, puis de laisser l'autre avancer ses propres arguments. Ensuite, de les reprendre un par un, et de tous les démonter. Ca, ça marche assez bien. ^^ L'exemple le plus flagrant est: "Mais l'homosexualité, c'est contre-nature/c'est pas naturel." "Mais si, y'a même des animaux homosexuels." "Mais l'homme n'est pas un animal!" Et alors deux options: "Mais si, un animal évolué même!" et là, souvent, l'autre est un peu perdu. Ou "Alors, pourquoi tu me parles de la nature? On ne suit plus les lois de la nature, mais celles de la société" et là faut des arguments bien rôdés quand on vient à parler de la société (toujours faire gaffe aux Américains pris comme exemples: ils font dans tous les extrêmes).

 

Face aux autres, ceux qui restent sourds dans leur ignorance, je n'ai trouvé aucune solution. Alors j'adopte la même attitude qu'avec ceux qui me portent sur les nerfs: l'indifférence. Très dur parfois, mais ça finit par porter ses fruits.

 

Et face aux poings, étant pas forcément des plus douées en bagarre, je dirais fuite ou repli sur soi. Mais me connaissant, je crois que j'aurais tendance à répliquer. :-s

 

Et sinon de manière plus générale, je fais ça de façon assez douce. Je corrige presque systématiquement quand j'entends quelqu'un appeler un homosexuel 'PD', ou autre. Je leur fais découvrir l'homosexualité sous d'autres aspects que ceux qu'ils connaissent. J'essaie d'élargir leur compréhension. C'est ce qu'il y a de mieux, parce que la compréhension ouvre à la tolérance.

 

 

     Sur ce, je vous laisse avec un nouvel album photo Contre l'homophobie, et quelques citations. Sait-on jamais, ça peut vous servir, ou porter à réflexion. ;-)

 


"L'homosexualité, c'est le raffinement suprême de tomber amoureux non d'une différence physique primaire, mais d'une subtile complémentarité parfaite, aux détours de tant d'analogies."

               Pascal De Duve, écrivain mort en 1993 du sida.

 

"L'homosexualité est aussi anormale qu'un poisson sans bicyclette."

               Inconnu

 

"Il n'y avait pas d'anormaux quand l'homosexualité était la norme."

               Marcel Proust

 

"Etre homosexuel c'est comme être gaucher."

               Michel Berger

 

"Je suis pour le mariage homosexuel. Je ne vois pas pourquoi on devrait épargner quelqu'un sous prétexte qu'il est homo!"

               Michel Galabru

 

"Nous sommes tous des femmes, des homosexuels, des juifs, des hétérosexuels, des Occitans... et nous ne devons permettre à personne de confisquer l'un ou l'autre de ces attricbuts, de s'en prévaloir et de reconduire le processus d'exclusion."

               Michel Thevoz

Repost 0
Published by Skorpan - dans Sexualité
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 18:44
Sidaction-2010.jpg

C'est aujourd'hui que débute le weekend Sidaction, donc n'hésitez pas à soutenir!

Et petite piqûre de rappel pour ceux qui auraient oublié l'essentiel (la flemme de faire un truc complet, surtout que je ne sais pas sur quoi l'orienter précisément. Mais si vous avez des questions, n'hésitez pas!).

Quelques vidéos faisant partie de différentes campagnes de pub. La première, bien que très choquante, est celle que je préfère, la seconde met en lumière le travail des chercheurs (indispensables fourmis aux avancées médicales), et la troisème est la campgne actuelle, que je n'aime pas particulièrement.








Repost 0
Published by Skorpan - dans Sexualité
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 00:56
Le sida, ou syndrome d'immunodéficience acquise, ou encore AIDS, chez those people, est une saloperie de maladie qui fait beaucoup trop de ravages de nos jours.

Alors je profite de la journée mondiale de lutte contre le sida (tous les 1er décembre) pour faire quelques rappels, et mettre les choses au point dans les esprits de certains. Car les médias ne détiennent pas la vérité sur tout (faîtes un test: aux infos, trouvez un sujet que vous connaissez particulièrement bien, et écoutez ce que les journalistes disent. En quelques minutes, j'ai trouvé au moins trois fautes, d'après mes souvenirs, et pas des plus petites). ;-)

Et pour ceux que ça intéresse, j'ai fait un album photo, Prévention VIH-Sida, avec quelques unes des affiches des campagnes de prévention par l'INPES.






1. Le sida, ce n'est pas la maladie des homosexuels. Ce n'est pas la maladie des trans. Ce n'est pas la maladie des toxicos IV. C'est la maladie de tout le monde et de personne. Tout le monde peut l'avoir, mais personne ne le mérite.


2. Avoir le sida et être séropositif, ce n'est pas la même chose. Avoir le sida, c'est avoir déclaré la maladie. Etre séropositif, c'est être porteur du virus, le VIH -virus de l'immunodéficience humaine-, virus qui entraînera par la suite le sida.


3. Aujourd'hui, on ne guérit pas du sida. On ne fait que vivre avec. Certes, on vit mieux, et plus longtemps, mais on ne guérit pas. Le traitement, on doit le prendre toute sa vie. Le virus, on le garde jusqu'à sa mort.


4.
Le vaccin contre le vih n'existe pas encore. Plusieurs études ont ouvert la voie, mais il est loin d'être conçu.


5. Il existe actuellement un seul et unique moyen de se prémunir du VIH et du sida: le préservatif. Les crèmes spermicides, la pilule, et autres moyens divers de contraception NE protègent PAS du VIH. Dès qu'il y a contact entre muqueuses, il y a risque de transmission. Le préservatif est la seule barrière qui empêche le virus de passer de l'un à l'autre. A condition de l'utiliser correctement: un préservatif par pénétration ou tout autre acte, et uniquement du gel lubrifiant à base d'eau. Le lubrifiant à base de vaseline et autre graisse rend les préservatifs poreux: très mauvaise idée.


6. Le VIH est un virus enveloppé, ce qui signifie qu'il est fragile. Notre chance dans notre malheur, en quelque sorte. Car ainsi il ne peut rester à l'air libre très longtemps. Jamais vous ne verrez une bande de VIH se promener gaiement en forêt. Elle préfèrera largement rester à l'abri dans votre organisme, et passer directement à un autre organisme, sans intermédiaire (ou presque: les toxicos IV sont des cas particuliers, comme vous le verrez).


7. Le VIH se transmet par trois modes uniquement, que je détaillerai. Le VIH NE se transmet PAS par le contact humain (oui, oui, on peut serrer la main des séropos, je vous assure!), ni par les baisers (le taux de VIH dans la salive est trop faible pour être infectieux), ni parce qu'un séropo vous a toussé -sans faire exprès- à la gueule. Trois modes de contamination, je disais donc:

     • contamination par voie sexuelle: lorsqu'une personne séropostive a des rapports sexuels non protégés (sans préservatif, donc) avec une personne séronégative. Et ce, quel que soit le rapport: pénétration vaginale, pénétration anale, fellation... (aucun cas de contamination par cunni n'a pour l'instant été rapporté) Toutes les populations sont concernées: hétéros, homos, bis, trans, blancs, noirs, asiats, petits, grands, gros, maigres, intelligents, cons... Rien ne protège du VIH à part le préservatif.

     • contamination par voie sanguine: lorsqu'il y a contact entre du sang séropositif et le sang d'une personne séronégative. J'ai dit du sang séropositif, même s'il s'agit d'un abus de langage, car ce sang peut bien sûr être celui d'une personne (il s'agit alors d'un contact de plaies, ou un accident du sang, à l'hôpital, etc), ou alors celui d'une poche de transfusion (malgré les tests, quelques poches -qui se comptent sur les doigts d'une seule main, à peine- contaminées passent encore), ou encore le sang qui est resté sur une seringue. Il s'agit du cas spécifique des toxicos IV: étonnament, le VIH se sent très bien à l'intérieur de la seringue, et peut y rester plus longtemps que la normale. C'est pourquoi il faut à chaque fois utiliser un matériel stérile, disponible en pharmacie gratuitement, si mes souvenirs sont bons.

     • contamination par voie materno-fœtale: lorsque la mère est séropositive, elle peut transmettre le VIH à son enfant, d'autant plus si elle allaite (mais en Afrique, elles n'ont pas trop le choix, à cause de la contamination de l'eau, qui empêche tout l'utilisation de tout lait  industriel). Mais des traitements à la fois pour la mère et l'enfant permettent d'empêcher le virus de se développer chez le nouveau-né.


8. Quel que soit le mode de contamination, le VIH ne se transmet pas à chaque fois. Vous pouvez faire l'amour sans préservatif 20 fois avec un séropostif, et être toujours séronégatif. Mais à la 21ème... le VIH frappera! Rappelez-vous: il suffit d'une fois!


9. Le VIH ne frappe pas que les autres. Le VIH ne fait aucune distinction. Alors restez fidèles au préservatif. MAKE LOVE WITH CONDOM! <3





PS: Pour tous les auteurs de fics qui passent par ici, par pitié, ne faîtes pas baiser vos persos sans préservatif, ou sans tests négatifs des deux. C'est de la prévention basique. Merci.

PPS: je sais que j'ai martelé certaines évidences, enfin évidences pour certains, mais mieux vaut trop que pas assez. ^^
Repost 0
Published by Skorpan - dans Sexualité
commenter cet article

Så Här Är Det!

  • : Nangilima
  • Nangilima
  • : Un blog où je vais publier mes écrits, avec des relations hétéro et homosexuelles explicites, donc ceux qui ne veulent pas lire, la croix rouge en haut à droite peut vous être utile. Aucun plagiat n'est accepté! Et aussi je vais un peu parler de ce qui influence mes écrits: musique, bouquins, etc.
  • Contact

Skorpans Nangilima


En värld där du kan bli den du vill, bara du följer ditt hjärta...


Les textes publiés sur ce blog sont de ma propre invention et sont écrits par moi, à moins que le contraire ne soit précisé en début d'article. Je vous demanderai donc de respecter mon travail et de ne pas plagier mes écrits.
Merci d'avance.

Certains textes peuvent contenir des relations hétéro ou homosexuelles explicites.
Les mineurs et tous ceux que ça dérange, vous connaissez la sortie: la petite croix rouge.
Tous les résumés et histoires à venir sont disponibles ici.
Si vous avez des questions ou autres, vous pouvez m'envoyer un mail ici.

Sökande

"Un écrivain ne confie tout ni à ses journaux intimes, ni à sa correspondance;
seules ses créatures racontent sa véritable histoire, celle qu'il n'a pas vécue, mais a souhaité vivre."

François Mauriac 

Andra saker ni kan se

lien-nan--19171a4

 
 

Vad som helst...



"Je ne suis pas homosexuel, même si certains semblent le croire."

Ola Salo





"Aime moi, alors je t'aimerai peut-être."
J. R.-P.





"Tout est une question de goût. Toi tu aimes les femmes, moi j'aime les hommes, et lui aime les deux. Où est le problème?"
J. R.-P.





"Ne plus rêver, c'est être à demi mort, c'est faire de la réalité sa seule loi."
Jean-Baptiste Pontalis





"Si tu sens que tu plafonnes, perce un trou dans le plafond."
Gilles Goddard

"Alors si tu sens l'angoisse de la page blanche, prends en une rose."
J. R.-P. 

Lyssna!