Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 01:15

Désolée pour la longue attente, mais j'ai du mal à avancer sur la suite, un lemon qui bloque. ^^' Donc voilà, petite suite pour cette nouvelle année, en espérant que vous ne m'en voulez pas trop.

 

Bonne lecture!

 

PS: c'est le 100ème article du blog! Youhou! \o/ XD

 

 

 

Dressage.jpg

 

 

      Le lendemain midi, sur le terrain du Club Hippique de Philadelphie, Mikaël s'inquiétait de ne toujours pas avoir vu son compagnon. Pourtant, il avait déambulé dans le club, étant donné qu'il n'avait pas grand chose à faire ce matin là. Juste à dérouler un dressage avec Gallium, à 9h04. Depuis, il ne faisait que marcher entre les camions et les diverses installations et carrières. Il discutait avec quelques connaissances, regardait les performances de quelques cavaliers, mais toujours ses yeux scrutaient la foule à la recherche de son inspecteur préféré. Plusieurs heures plus tard, à l'heure du déjeuner, il ne l'avait toujours pas vu, et cela commençait à le préoccuper.

 

La seule chose rassurante, en quelque sorte, était qu'il n'avait pas vu Stefen non plus. Peut-être que ces deux-là ne travaillaient pas ce weekend-ci. Mais il doutait que Peter ait oublié de le lui dire. Ou alors c'était une décision de dernière minute, imposée par leur chef, et que comme ils n'avaient pas réussi à se joindre la veille, il n'en était évidemment pas informé. Un coin de son esprit imaginait aussi la possibilité que sa relation avec Peter ait été découverte, et que Peter était en garde à vue, et que c'était pour cela qu'il ne pouvait pas venir. Mais comme lui-même n'avait pour l'instant pas été inquiété, il rejetait à chaque fois cette hypothèse au fin fond de ses pensées.

 

Finalement, il arriva près de la grand tente où les résultats, préliminaires et finaux, étaient affichés. Il y jeta un coup d'œil et s'aperçut que ceux de son épreuve de dressage étaient déjà affichés. Il chercha quelques secondes son nom, et constata qu'il avait dressé en -25, classé septième. Bon résultat, mais il avait fait mieux. Gallium s'était révélé plus dur à la jambe que d'habitude et il avait manqué de précision à cause de cela. Il alla au bureau récupérer son protocole et tomba sur une silhouette familière.


-Ah! Monsieur l'inspecteur Lashon! Quel plaisir de vous revoir! s'exclama-t-il, avec une pointe d'ironie, vu qu'ils étaient loin d'être seuls.


Stefen sursauta en entendant Mikaël l'appeler et se retourna pour le saluer, un très léger sourire aux lèvres.

 

-Monsieur Blowsworth, quel plaisir de vous voir. Comment allez-vous?
-Bien, je vous remercie, répondit-il avant de s'adresser à la jeune femme derrière le bureau. Bonjour, je voudrais mon protocole de dressage de ce matin, Mikaël Blowsworth sur Gallium, numéro 412.
-Belle journée pour un concours, n'est-ce pas? enchaîna Stefen.
-Oui, oui. Pourtant je ne vois pas votre collègue, l'inspecteur MacLean. Il a eu si peur de se prendre un coup de soleil qu'il est resté chez lui? demanda cette fis-ci Mikaël, essayant de savoir où était Peter.
-Si l'on veut. Le chef O'Brian a préféré le mettre au repos ce weekend, il le trouvait fatigué, expliqua Stefen, énonçant le mensonge mis au point avec Peter la veille.

 

Ce dernier voulait préserver Mikaël de toute inquiétude pendant le concours et avait décidé de lui annoncer son retrait de l'enquête que le lundi soir.

 

-Mais je vous présente son remplaçant pour ces quelques jours, continua-t-il en désignant son nouveau co-équipier, debout à côté de lui. Tobias Lambert. Il vient de la brigade de stupéfiants.
-Oh... Je suis impressionné! se moqua Mikaël. Encore un qui n'y connaît rien! Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de journée, messieurs, j'ai un déjeuner qui m'attend.

 

Le cavalier attrapa le protocole que lui tendait la jeune femme puis sortit de la tente des résultats. Il se dirigea aussitôt vers celle d'où sortait l'odeur grasse des saucisses-frites et commanda un panini au jambon. Dès qu'il l'eut entre les mains, il quitta la zone des tentes, grouillante de monde, demanda la direction des prés et alla s'y réfugier. Une fois assis dans l'herbe, le panini déjà bien entamé en cours de route, il sortit son téléphone de sa poche et appela Peter. Celui-ci répondit quasi-immédiatement.

 

-Hey! Comment tu vas? demanda-t-il, le ton joyeux.
-... Moyen. J'avais envie d'entendre ta voix, avoua Mikaël, qui avait été pris d'une certaine mélancolie le temps d'arriver dans un endroit calme.
-Hey, hey... Qu'est-ce qu'il se passe?
-... Je sais pas... Je suppose que je viens de retomber sur terre après un beau rêve, soupira-t-il.

 

Peter prit peur à ces mots, mais tenta de rester le plus calme possible, et d'une voix douce, il encouragea son amant à se confier un peu plus.

 

-Qu'est-ce que tu veux dire? Il s'est passé quelque chose?
-Oui... Il se passe que t'es pas là ce weekend, alors que tu devrais l'être. Et ça c'est pas normal. Je crois pas à ce que Stefen m'a dit. Je crois pas que ton chef t'aie obligé à rester à la maison. Tu ne me fais pas confiance, j'aime pas ça, acheva-t-il d'expliquer.
-Bien sûr que si, je te fais confiance. Comment tu peux croire le contraire Mikaël?
-Alors pourquoi tu m'as pas dit que tu avais été déchargé de l'enquête? asséna-t-il, n'essayant pas de ménager son compagnon.
-Hein?
-...
-Mais... Mais... Comment tu sais ça? s'étonna Peter après avoir repris ses esprits. Personne n'est au courant quasiment. C'est pas possible que tu sois au courant. Non, non, c'est pas vrai. Ca se peut pas. Nan.

 

Mikaël laissa Peter se perdre dans des phrases qui commençaient à n'avoir ni queue ni tête pendant encore quelques secondes avant de reprendre la parole, un peu amer.

 

-Calme-toi Peter. Personne ne m'a rien dit. Je l'ai deviné tout seul. Je sais que je suis pas mal occupé, que je cours toujours partout, et que je donne l'impression de me foutre de tout assez souvent, mais je te connais Peter. Peut-être pas aussi bien que je le devrais, mais suffisamment pour savoir que si tu ne viens pas à un concours où t'étais censé venir, et sans me le dire, c'est pas à cause d'une histoire de repos.
-...
-Alors... Pourquoi t'as été déchargé de l'enquête? finit-il par demander, après avoir avalé difficilement la dernière bouchée de son repas de fortune. Est-ce qu'on sait pour... nous?
-Non, non, pas du tout, s'empressa de le rassurer l'inspecteur. Disons que j'ai préféré prendre les devants et c'est moi qui ai demandé à être changé d'enquête.
-Sans m'en parler?
-Je voulais pas t'embêter avec ça, et te perturber pour ce weekend. J'ai fait la demande hier et le chef me l'a accordée tout de suite.
-Mais pourquoi t'as pas voulu en discuter avant? On aurait pu trouver une solution, nan? insista-t-il, les sanglots au bord de la voix de se sentir si impuissant à aider son amant.
-Hey Mikaël, pleure pas... C'est une décision que j'ai prise tout seul parce que je voulais la prendre tout seul. Il s'agit de mon travail, expliqua-t-il en appuyant sur le déterminant possessif. Et dans une relation, je pense que c'est mieux de ne pas faire d'ingérence dans le travail de chacun. Je sais que c'est compliqué vu la situation, mais j'essaie au maximum de respecter ton travail et de te laisser gérer. Pour mon boulot, je voulais te le dire lundi soir, quand le concours serait passé, et que j'aurais commencé à bosser sur ma nouvelle enquête, comme ça, j'aurais pu répondre à pas mal de tes questions je pense. Tu comprends?

 

Le ton de Peter était presque suppliant. Il se rendait compte qu'il avait fait une erreur en ne tenant pas Mikaël au courant de sa décision. Celui-ci l'aurait respectée, il en était quasiment certain, et n'aurait pas tenté de le faire changer d'avis par tous les moyens, comme Sonia l'avait déjà fait auparavant. Son ancienne relation influençait largement celle qu'il avait avec Mikaël, que ce soit dans un sens ou dans un autre, et cela l'énervait. L'énervait, le stressait et l'inquiétait. D'autant plus que Mikaël ne lui avait toujours pas répondu à l'autre bout du fil.

 

-Mikaël?
-Oui, oui, je suis toujours là...

 

Il renifla un bon coup avant de reprendre la parole.

 

-Tu sais, je crois que je comprends ce que tu as voulu faire, et pourquoi tu l'as fait. A ta place, j'aurais réagi pareil. J'aime pas qu'on s'occupe de mes affaires, et j'envoie chier tous ceux qui le font, en général. A part My, William et un peu Mary. Et puis toi maintenant. Même Ed et Charlie, je les mets le plus à l'écart possible...
-...
-Bref... Tout ça pour dire que je t'en veux pas vraiment. J'ai surtout été déçu de pas te voir. Mais on se revoit dans moins de deux jours, alors ça va, rit Mikaël, voulant détendre l'atmosphère un peu lourde après ces aveux.
-Oui, ça va, c'est dans pas trop longtemps, répondit-il sur le même ton, souhaitant lui aussi passer à quelque chose d'un peu plus trivial. Mais tu vas quand même me manquer horriblement jusqu'à lundi. Dis, tu peux m'appeler après tes épreuves? Parce que sinon, je sens que je vais m'en faire beaucoup trop. Déjà que ce matin, je tournais en rond dans l'appart'.
-D'accord! promit-il d'un rire joyeux. Mais tu devrais faire un peu de peinture en m'attendant. Je suis sûr que ça te ferait du bien.
-Mmmh, pas faux. Tu sais que t'as de bonnes idées toi de temps en temps?
-Seulement de temps en temps? Tout le temps tu veux dire!
-Vantard, va! Au fait, Dan a trouvé où loger. C'est une colocation chez un de ses copains de l'école. Je vais l'aider à emménager cette après-midi.
-C'est super ça! s'enthousiasma Mikaël. Ah putain! Je viens de me souvenir qu'on l'a pas encore remercié pour le dessin qu'il nous a fait. Tu pourras le faire pour moi?
-Bien sûr.
-Bon, faut que j'y aille. Je vais pas tarder à remonter en selle pour le Grand Prix de tout à l'heure. Je t'appelle après.
-Ca marche.
-Bisous. A tout à l'heure, conclut-il avant d'éloigner son téléphone pour raccrocher.
-Hey, Mikaël? le retint le plus vieux.
-Ouais?
-Merci d'avoir compris, je sais pas ce que je ferai sans toi. Je t'aime, tu peux pas savoir comment je t'aime, avoua-t-il, emporté par l'émotion qui resurgissait.
-Bien sûr que si, je sais, répliqua son amoureux, souriant, juste avant de mettre fin à l'appel.

 

Bien sûr que si, il savait, puisqu'il l'aimait de la même manière.

 

Mais ce n'était pas le tout ça. Il avait encore beaucoup de choses à faire avant que le journée ne soit finie et qu'il ne puisse le rappeler, entendre sa voix, s'en délecter et être heureux rien qu'avec ça. Vraiment, si on lui avait dit qu'un jour, quelqu'un serait capable d'avoir une telle influence, en bien et en mal, sur son moral et sur lui tout entier, il ne l'aurait pas cru. Et pourtant. Et pourtant Peter existait bel et bien, et faisait partie de sa vie, jusqu'au bout, il l'espérait.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mapuce.bb 03/08/2012 17:06


Salut,


Juste un petit coucou pour savoir où tu en es de ton histoire. As tu réussi à la continuer?


Il me tarde de connaître la suite.


Bisous

Skorpan 04/08/2012 03:20



Salut!


Oui, j'ai réussi à la continuer, petit à petit. J'attends de l'avoir finie en entier avant de recommencer à poster. J'espère pouvoir le faire avant la fin de l'année.


Bisous



cat240 07/09/2011 20:47



hello,


j'ai tenté à diverses reprise de te laisser une trace, mais toutes mes tentatives se sont soldées par des échecs.


Mon message sera beaucoup moins élaboré que les précédents.


Ceci est donc ma dernière tentative, pour te dire que j'apprécie ce que tu écris ainsi que ton style. 


J'espère pouvoir lire la suite rapidement


bonne continuatuin



Skorpan 21/11/2011 20:03



Hello!


Réponse très en retard, comme d'habitude. Sorry.


Alors, je pense que ton souci de postage de commentaire pouvait éventuellement provenir du fait que tu copiais ton com à partir de Word. Ca s'est déjà produit. Sinon, ça devait être Over-blog qui
merdait.


En tout cas, merci de t'être acharnée à vouloir commenter! Ca me fait plaisir! =D Et pour information, la suite de Crampons s'écrit, lentement mais sûrement. Je voudrais la finir avant de
recommencer à poster pour éviter de nouvelles pauses aussi longues. ;)


A bientôt!



epice 01/03/2011 19:27







Skorpan 02/03/2011 01:52



?? Est-ce normal que ton commentaire apparaisse vide?



Raf 07/01/2011 00:06



nan moi ça coupe a chaque fois, et précisement quand je clique sur un truc qui fait donc rentrer dans une autre fenetre (je suis pas tres claire parce que je parle pas l'infomartique). Mais bon
peu importe, je voulais juste t'embeter un peu parce que je trouve que t'as trop d'admiratrices eperdues ! XD



Skorpan 07/01/2011 02:58



Et bah, je ne sais quoi te dire ma chère. Je vais essayer de voir ce que je peux faire, mais je ne te promets rien.


Et puis de toute façon, je sais que tu es aussi une admiratrice éperdue, c'est juste que tu le caches bien! XD



Raf 04/01/2011 23:13



Ben moi j'espere que ca va finir mal, ils me saoulent avec leur amour dégoulinant, ils sont mievres... XD. nan mais c'est vrai quoi, Mickael est devenu une vraie chiffe molle a se lamenter, et
Peter est encore pire. faut qu'ils se séparent.


Mais bon sinon c'est un tres beau passage.


 


Pour ce qui est de ton blog, je peux faire une remarque ? Y a un truc un peu embetant c'est que ta musique coupe et reprends a une autre quand on veut laisser un commentaire. C'est horrible, ca
coupe l'élan vital. t'es en train de chanter comme une demeurée et Hop ! Plus rien...


 



Skorpan 06/01/2011 20:23



Mikeal n'est pas devenu une chiffe molle, il a juste décidé de ne plus lutter contre Peter. Mais contre les autres... *sourire angélique* Quant à Peter, franchement, quand tu penses qu'il a passé
des années sous la domination d'une femme complètement névrosée, je trouve qu'il s'en sort pas trop mal. ^^


Mais ne t'inquiète pas trop, je te résrve encore de bonne surprises! x)


Pour la musique qui coupe, je comprends pas ton problème, parce que moi ça coupe pas du tout. J'ai un sorte de fenêtre qui s'ouvre à l'intérieur de la fenêtre et la musique continue par derrière.
Ce qui est possible, par contre, c'est à cause des droits d'auteurs, des contrats et tout, Deezer n'a pas forcément le droit de diffuser toutes les musiques en dehors de leur plateforme d'écoute.
Donc certaines chansons de ma playlist ne sont pas diffusées du tout, et d'autres, y'a que le début qui est dispo.



Lilie 04/01/2011 11:57



Ahhhh =D Super suite, comme d'habitude XD


J'adore *___* Je crois que j'ai jamais lu de fic que j'attendais impatiente comme ça chaque semaine (ou deux semaines bref) ! Alors, bah super suite, j'ai hâte de lire le reste XD Et sinon...Que
dire ? J'éspère que cette histoire ne va pas finir mal (ce sera le seul point qui me fera ne plus adorer la fic MDRRRRR) Enfin ça, je pourrais le découvrir qu'à la fin bien entendu :p


 


Brefffff merci pour cette super fic et au prochain chapitre =D


Bisousssssss



Skorpan 04/01/2011 19:23



Quel enthousiasme! Ca fait plaisir! J'ai un sourire niais qui me barre le visage maintenant à cause de toi! XD


Sinon, pour la fin, bah tu verras en temps voulu, mais il reste quelques mois (dans l'histoire) avant que ça ne soit fini). D'ici là, t'as bien le temps de te triturer le cerveau pour savoir si
je vais sadique ou pas! XD


Bisous et à la prochaine! x)



Merlin 03/01/2011 17:54



Ooooh ils sont trop adorables ! J'ai hâte de voir cette suite et de lire le passage sur lequel tu bloques, héhé x)


Bon je suis un peu crevée (je déteste le volley !) alors j'ai pas grand chose à dire, désolée xD



Skorpan 03/01/2011 20:21



Espèce de petite perverse va! XD


Moi, j'aime bien le volley. Enfin, j'me marre bien! C'était un de mes sports pour le bac, j'étais dans le groupe le plus nul, et à la fin de l'éval du bac, le prof vient nous voir, et nous dit:
"Vous avez bien mieux joué que ce à quoi je m'attendais." C'était hilarant de voir à quel point il en revenait pas! XD (bon, faut dire, on partait de très bas, ça a jamais été mon sport préféré)


Sinon, t'as bien eu mon mail ou pas?



Så Här Är Det!

  • : Nangilima
  • Nangilima
  • : Un blog où je vais publier mes écrits, avec des relations hétéro et homosexuelles explicites, donc ceux qui ne veulent pas lire, la croix rouge en haut à droite peut vous être utile. Aucun plagiat n'est accepté! Et aussi je vais un peu parler de ce qui influence mes écrits: musique, bouquins, etc.
  • Contact

Skorpans Nangilima


En värld där du kan bli den du vill, bara du följer ditt hjärta...


Les textes publiés sur ce blog sont de ma propre invention et sont écrits par moi, à moins que le contraire ne soit précisé en début d'article. Je vous demanderai donc de respecter mon travail et de ne pas plagier mes écrits.
Merci d'avance.

Certains textes peuvent contenir des relations hétéro ou homosexuelles explicites.
Les mineurs et tous ceux que ça dérange, vous connaissez la sortie: la petite croix rouge.
Tous les résumés et histoires à venir sont disponibles ici.
Si vous avez des questions ou autres, vous pouvez m'envoyer un mail ici.

Sökande

"Un écrivain ne confie tout ni à ses journaux intimes, ni à sa correspondance;
seules ses créatures racontent sa véritable histoire, celle qu'il n'a pas vécue, mais a souhaité vivre."

François Mauriac 

Andra saker ni kan se

lien-nan--19171a4

 
 

Vad som helst...



"Je ne suis pas homosexuel, même si certains semblent le croire."

Ola Salo





"Aime moi, alors je t'aimerai peut-être."
J. R.-P.





"Tout est une question de goût. Toi tu aimes les femmes, moi j'aime les hommes, et lui aime les deux. Où est le problème?"
J. R.-P.





"Ne plus rêver, c'est être à demi mort, c'est faire de la réalité sa seule loi."
Jean-Baptiste Pontalis





"Si tu sens que tu plafonnes, perce un trou dans le plafond."
Gilles Goddard

"Alors si tu sens l'angoisse de la page blanche, prends en une rose."
J. R.-P. 

Lyssna!