Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 00:53

 

L'homophobie est une lutte au quotidien. Une lutte de tous les jours. Un refus de toute discrimination basée sur l'orientation sexuelle des personnes. La lutte contre l'homophobie, c'est presque comme la lutte contre le racisme: repousser l'intolérance le plus loin possible et faire avancer la compréhension de chacun.


Mais s'il s'agit d'un combat au long cours, il est bon de temps en temps de se poser pour faire le point. C'est ce que je compte faire dans cet article, à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre l'homophobie. Parce que je n'en parle pas beaucoup dans les fics publiées (sauf "Cours d'éducation sexuelle"), mais qu'il s'agit de quelque chose qui me tient à cœur.

 

 

 

L'homophobie tue



L'homophobie, qu'est-ce que c'est?


     Ethymologiquement, c'est la peur de l'homosexualité, des homosexuels. Mais tout comme le racisme, l'antisémitisme ou la xénophobie ne se réduisent pas à la peur du "noir", du "juif" ou de "l'étranger", l'homophobie ne se réduit pas qu'à cela non plus. C'est un ensemble, qui va d'un extrême à l'autre.

 

On connaît tous ces histoires de meurtres (avec la tristement célbère histoire de Matthew Sheppard, aux USA), ou de violences à l'égard d'homosexuels, sur la seule base qu'ils sont homosexuels. Qu'ils sont différents de ce que les agresseurs sont (hétérosexuels, j'entends). C'est dramatique, mais ce n'est pas la seule homophobie qui existe. Les insultes verbales, les humiliations, uniquement parce qu'on est homosexuel, ça aussi, c'est de l'homophobie. Et il y a encore une homophobie plus latente, plus sournoise. Ces petits regards en coin, un peu méprisants, mais pas trop non plus, pour ne pas que l'autre se sente ouvertement agressé; ou alors cette petite remarque, l'air de rien, sur n'importe quel sujet, mais avec toujours un sous-entendu compréhensible par l'autre; ou encore ce poste de direction qui lui file sous le nez pour un prétexte quelconque.

 

Le pire étant l'homophobie que les homosexuels s'appliquent à eux-mêmes, sans forcément sans rendre compte. A se poser des questions métaphysiques sur telle ou telle chose uniquement parce qu'on ne couche pas avec le sexe opposé, à se rabaisser et s'obliger à courber l'échine, parce que forcément, on ne vaut pas aussi bien que son voisin. C'est obligé. On nosu l'a inculqué pendant toute notre enfance. Et on continue de nous l'inculquer, à travers une société pas toujours juste. Certes, ça se banalise. Les campagnes publicitaires existent. Mais c'est peu, surtout face au poids des institutions: pourquoi les homosexuels seraient des gens comme les autres s'ils ne peuvent pas se marier? Ni adopter d'enfants? Certes, la loi doit évoluer avec la société, mais la loi doit aussi faire évoluer la société. Cela s'est passé plusieurs fois au cours de l'Histoire, dans différents pays, cela recommencera. Alors pourquoi pas ici et maintenant?

 

 

     Voilà, maintenant que j'ai bien déblatérer sur ce qu'était l'homophobie, je ne vais pas continuer. Non, à la place, je vais essayer de vous donner des pistes pour savoir comment réagir. Se défendre face à cette imbécilité humaine.

 

Je crois que face aux mots, la meilleure arme est l'humour. Et la dérision. Ne pas réagir au quart de tour (comme j'ai trop l'habitude de le faire), et laisser venir l'autre. Comme dans un vrai combat. Le laisser s'approcher dans son "cercle". Attendre. Repérer la faille, et frapper. Avec quelques mots bien placés. Je sais que c'est quelque chose de compliqué, de difficile. J'en ai bien conscience, puisqu'à chaque fois que j'essaie, j'échoue. -_-'

 

Par contre, quand les gens sont assez ouverts pour écouter les arguments des autres, je discute, j'argumente. Le but est de présenter quelques arguments, puis de laisser l'autre avancer ses propres arguments. Ensuite, de les reprendre un par un, et de tous les démonter. Ca, ça marche assez bien. ^^ L'exemple le plus flagrant est: "Mais l'homosexualité, c'est contre-nature/c'est pas naturel." "Mais si, y'a même des animaux homosexuels." "Mais l'homme n'est pas un animal!" Et alors deux options: "Mais si, un animal évolué même!" et là, souvent, l'autre est un peu perdu. Ou "Alors, pourquoi tu me parles de la nature? On ne suit plus les lois de la nature, mais celles de la société" et là faut des arguments bien rôdés quand on vient à parler de la société (toujours faire gaffe aux Américains pris comme exemples: ils font dans tous les extrêmes).

 

Face aux autres, ceux qui restent sourds dans leur ignorance, je n'ai trouvé aucune solution. Alors j'adopte la même attitude qu'avec ceux qui me portent sur les nerfs: l'indifférence. Très dur parfois, mais ça finit par porter ses fruits.

 

Et face aux poings, étant pas forcément des plus douées en bagarre, je dirais fuite ou repli sur soi. Mais me connaissant, je crois que j'aurais tendance à répliquer. :-s

 

Et sinon de manière plus générale, je fais ça de façon assez douce. Je corrige presque systématiquement quand j'entends quelqu'un appeler un homosexuel 'PD', ou autre. Je leur fais découvrir l'homosexualité sous d'autres aspects que ceux qu'ils connaissent. J'essaie d'élargir leur compréhension. C'est ce qu'il y a de mieux, parce que la compréhension ouvre à la tolérance.

 

 

     Sur ce, je vous laisse avec un nouvel album photo Contre l'homophobie, et quelques citations. Sait-on jamais, ça peut vous servir, ou porter à réflexion. ;-)

 


"L'homosexualité, c'est le raffinement suprême de tomber amoureux non d'une différence physique primaire, mais d'une subtile complémentarité parfaite, aux détours de tant d'analogies."

               Pascal De Duve, écrivain mort en 1993 du sida.

 

"L'homosexualité est aussi anormale qu'un poisson sans bicyclette."

               Inconnu

 

"Il n'y avait pas d'anormaux quand l'homosexualité était la norme."

               Marcel Proust

 

"Etre homosexuel c'est comme être gaucher."

               Michel Berger

 

"Je suis pour le mariage homosexuel. Je ne vois pas pourquoi on devrait épargner quelqu'un sous prétexte qu'il est homo!"

               Michel Galabru

 

"Nous sommes tous des femmes, des homosexuels, des juifs, des hétérosexuels, des Occitans... et nous ne devons permettre à personne de confisquer l'un ou l'autre de ces attricbuts, de s'en prévaloir et de reconduire le processus d'exclusion."

               Michel Thevoz

Partager cet article

Repost 0
Published by Skorpan - dans Sexualité
commenter cet article

commentaires

Jin 18/05/2010 19:36



Bravo pour cet article, vraiment. Il recadre bien les choses.. et puis les citations choisies, j'adore



Skorpan 18/05/2010 20:35



Les citations, c'est quelque chose que je collectionne depuis longtemps (surtout celles de mes profs :-p), et je trouvais que ça pouvait être pas mal d'en mettre quelques unes.


J'étais pas très sûre de 'lutilité de cet article, sous cette forme j'entends, mais si tu l'as apprécié, tant mieux! x)



Så Här Är Det!

  • : Nangilima
  • Nangilima
  • : Un blog où je vais publier mes écrits, avec des relations hétéro et homosexuelles explicites, donc ceux qui ne veulent pas lire, la croix rouge en haut à droite peut vous être utile. Aucun plagiat n'est accepté! Et aussi je vais un peu parler de ce qui influence mes écrits: musique, bouquins, etc.
  • Contact

Skorpans Nangilima


En värld där du kan bli den du vill, bara du följer ditt hjärta...


Les textes publiés sur ce blog sont de ma propre invention et sont écrits par moi, à moins que le contraire ne soit précisé en début d'article. Je vous demanderai donc de respecter mon travail et de ne pas plagier mes écrits.
Merci d'avance.

Certains textes peuvent contenir des relations hétéro ou homosexuelles explicites.
Les mineurs et tous ceux que ça dérange, vous connaissez la sortie: la petite croix rouge.
Tous les résumés et histoires à venir sont disponibles ici.
Si vous avez des questions ou autres, vous pouvez m'envoyer un mail ici.

Sökande

"Un écrivain ne confie tout ni à ses journaux intimes, ni à sa correspondance;
seules ses créatures racontent sa véritable histoire, celle qu'il n'a pas vécue, mais a souhaité vivre."

François Mauriac 

Andra saker ni kan se

lien-nan--19171a4

 
 

Vad som helst...



"Je ne suis pas homosexuel, même si certains semblent le croire."

Ola Salo





"Aime moi, alors je t'aimerai peut-être."
J. R.-P.





"Tout est une question de goût. Toi tu aimes les femmes, moi j'aime les hommes, et lui aime les deux. Où est le problème?"
J. R.-P.





"Ne plus rêver, c'est être à demi mort, c'est faire de la réalité sa seule loi."
Jean-Baptiste Pontalis





"Si tu sens que tu plafonnes, perce un trou dans le plafond."
Gilles Goddard

"Alors si tu sens l'angoisse de la page blanche, prends en une rose."
J. R.-P. 

Lyssna!