Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2010 7 22 /08 /août /2010 17:17

Tout petit OS, en réponse à un vieux défi du Monde du Slash, sur le thème "Cérémonie". J'ai utilisé le fandom de Mozart L'Opéra Rock, avec pour persos Florent Mothe (le brun) et Mikelangelo Loconte (le blond), qui jouent respectivement Salieri et Mozart dans la comédie musicale. Bien sûr, ils ne m'appartiennent pas, tout est inventé, et je ne suis pas fan de ce truc.

 

Sur ce, enjoy! x)

 

 

 

Mikele_Flo.jpg

 

 

Une grande banderole trônait au-dessus de l'estrade en bois installée dans la cour du vieux lycée. "Remise des Prix d'Excellence" qu'il y avait marqué dessus. Au pupitre, le proviseur était en train de terminer son discours devant un parterre de parents plus ou moins endormis sur leurs chaises.

-Et voilà donc pourquoi le lycée Jean-Baptiste Poquelin est fier de remettre à ses meilleurs élèves, toutes classes confondues, un prix d'excellence ainsi qu'un bon d'achat de vingt euros valable dans l'une des trois librairies à la sortie du lycée.

Tous applaudirent l'homme bedonnant, sanglé dans un costume noir, tandis que le proviseur adjoint, un homme plus grand, un peu plus sec, s'avançait pour appeler un par un les élèves. Et que deux autres hommes, assis vers le dixième rang, poussaient un bruyant soupir de soulagement.

-Putain, je croyais que ça n'allait jamais finir. Une heure à nous tenir la jambe sur les bienfaits du lycée et sur le rôle des parents, dit le premier, légèrement énervé.
-Chéri, calme-toi s'il te plaît, intima l'autre en lui posant une main sur la cuisse et en commençant à la caresser doucement.
-Et puis tout son truc sur la nécessité d'avoir une oreille féminine ET masculine à l'écoute, avec tous ses sous-entendus. Comme si on n'était pas capable d'élever notre gamine correctement. Elle est quand même dans le lot de ceux qui vont recevoir le prix d'excellence, nanméo!
-Mais oui, chéri. Et le principal ne disait pas cela spécialement pour nous, tu le sais. Il nous apprécie.

Sa main continuait de faire d'agréables allers-retours sur la cuisse de l'autre et cela ramollit un peu sa verve. Mais pas suffisamment pour retenir quelques mots amers.

-Tu veux dire qu'il se couche devant nous à chaque fois qu'on a eu l'occasion de le voir, tout ça parce qu'on a été connu, et qu'on a du fric. Tu parles qu'il nous apprécie, ouais!

Le ton était mauvais, et même un peu triste. Son compagnon voyait bien qu'il était blessé par l'attitude du proviseur à leur encontre, ainsi que par celle des autres. Ceux qui les croyaient incapables. Juste bon à se trémousser sur scène ou dans un lit.

Car la rancœur face aux critiques qu'ils avaient eu à essuyer restait tenace chez l'italien, même après les avoir tous fait taire en leur démontrant qu'ils avaient eu tort. Son amant, par contre, était passé par-dessus cela depuis longtemps: seule lui importait l'opinion de ses proches. Et ceux-ci avaient confiance en lui, en eux. Cela lui suffisait.

Alors accentuant ses caresses, remontant un peu plus vers l'aine, il lui promit la seule chose capable de calmer son italien de tout ce ressentiment.

-Eh chéri... On est tous seuls ce soir à la maison... Elle va à une fête...

Il frôla son entrejambe par-dessus son jeans avant de revenir sur la cuisse, résistant à l'envie de se pencher vers lui pour l'embrasser à pleine bouche. Les parents qui leur servaient de voisins fermeraient peut-être plus difficilement les yeux sur un baiser donné dans les règles de l'art que sur de simples caresses, même si celles-ci étaient loin d'être innocentes.

L'italien, à ce contact, sursauta et tourna vivement la tête vers son homme. D'un sourire, les yeux pétillants de bonheur et de désir, il accepta la proposition. Puis, jetant un coup d'œil à l'estrade, il murmura, la voix chargée d'envie.

-Ca va bientôt être à elle.

Les deux hommes, après un dernier regard prometteur sur la soirée à venir, se tournèrent vers l'estrade. Le proviseur adjoint s'avança une nouvelle fois vers le pupitre et prononça le nom d'un énième élève récompensé par le Prix d'Excellence.

-De Seconde Six, Mademoiselle Licia Loconte-Mothe.

Partager cet article

Repost 0
Published by Skorpan - dans One-shot
commenter cet article

commentaires

Clemzy 14/12/2010 19:37



Ah bon? Je t'ai rappelé tes "obligations"? lol Et lesquelles sont-elles? =)



Skorpan 15/12/2010 02:50



Celle de publier la suite de Crampons et autres
fantaisies hippiques. Je suis tête en l'air, alors j'oublie facilement ce que je dois faire. ^^'



Clemzy 12/12/2010 20:26



Bonsoir!


Et bien! Ca faisait un moment que je n'étais pas venue faire un tour ici!! ^^


J'ai bien aimé cet OS....même s'il était trop court! T_T En plus je m'imagine trop la suite entre nos deux comédiens!! *O*


D'ailleurs, j'avais jamais pensé que ces deux-là pourraient former un couple, mais le concept est intéressant xD


Merci pour cet OS ^^



Skorpan 12/12/2010 22:49



Certes, c'est court, mais c'était un défi et il y avait une limite de mots! ;-)


Et franchement, t'as jamais pensé à un Flo+Mikele dès qu'on parle de Mozart l'Opéra Rock? Oo C'est THE couple du truc quoi! XD J'ai lu tellement de fics à leur sujet, que ça me fait bizarre quand
ils ne sont PAS ensemble! ^^'


Merci à toi d'être passée! (et de m'avoir rappelé involontairement mes "obligations" :-p)



Merlin 30/08/2010 10:00



Coucou ! C'est quoi ce texte tout pitit ! Je suis pas satisfaite moi xD Mais sinon il est mignon, même si je déteste l'opéra rock !


Quand est-ce qu'on a la suite de Crampons ? ** Peter et Mikael nous manquent...


(au fait, on t'attend sur le forum !)



Skorpan 30/08/2010 15:47



Il y avait une limite de mots à 1500 mots pour le défi, donc fallait faire court. ^^ Et je ne suis pas non plus fan de l'Opéra Rock, mais je lisais des fics de ce fandom à ce moment-là (parce que
les chanteurs sont quand même plutôt mignons :p).


Pour Crampons, j'ai rien écrit donc je ne peux pas te dire. Mais j'ai commencé une autre fic aussi entre temps, une fanfic Nico/Boris (Indo, of course). Par contre, celle-là, je pense la finir
avant de la publier. Parce qu'avec le souci historique que je m'impose, je suis obligée de modifier l'histoire, de revenir en arrière de temps en temps à cause de mes inexactitudes.



Så Här Är Det!

  • : Nangilima
  • Nangilima
  • : Un blog où je vais publier mes écrits, avec des relations hétéro et homosexuelles explicites, donc ceux qui ne veulent pas lire, la croix rouge en haut à droite peut vous être utile. Aucun plagiat n'est accepté! Et aussi je vais un peu parler de ce qui influence mes écrits: musique, bouquins, etc.
  • Contact

Skorpans Nangilima


En värld där du kan bli den du vill, bara du följer ditt hjärta...


Les textes publiés sur ce blog sont de ma propre invention et sont écrits par moi, à moins que le contraire ne soit précisé en début d'article. Je vous demanderai donc de respecter mon travail et de ne pas plagier mes écrits.
Merci d'avance.

Certains textes peuvent contenir des relations hétéro ou homosexuelles explicites.
Les mineurs et tous ceux que ça dérange, vous connaissez la sortie: la petite croix rouge.
Tous les résumés et histoires à venir sont disponibles ici.
Si vous avez des questions ou autres, vous pouvez m'envoyer un mail ici.

Sökande

"Un écrivain ne confie tout ni à ses journaux intimes, ni à sa correspondance;
seules ses créatures racontent sa véritable histoire, celle qu'il n'a pas vécue, mais a souhaité vivre."

François Mauriac 

Andra saker ni kan se

lien-nan--19171a4

 
 

Vad som helst...



"Je ne suis pas homosexuel, même si certains semblent le croire."

Ola Salo





"Aime moi, alors je t'aimerai peut-être."
J. R.-P.





"Tout est une question de goût. Toi tu aimes les femmes, moi j'aime les hommes, et lui aime les deux. Où est le problème?"
J. R.-P.





"Ne plus rêver, c'est être à demi mort, c'est faire de la réalité sa seule loi."
Jean-Baptiste Pontalis





"Si tu sens que tu plafonnes, perce un trou dans le plafond."
Gilles Goddard

"Alors si tu sens l'angoisse de la page blanche, prends en une rose."
J. R.-P. 

Lyssna!