Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 19:44
Me revoilà! Bonjour à toutes et à tous! (oui, oui, je sais qu'il y a, ou au moins, il y a eu, des garçons qui passent par ici. Je crois qu'ils se reconnaîtront. ^^)

Désolée pour le faux bond de la semaine dernière. J'ai oublié, et je n'étais pas trop d'humeur. J'avais encore la tête dans ma merveilleuse soirée de samedi soir, avec pour clou du spectacle, Indochine live! Et la fin de soirée n'était pas trop mal non plus. :-p
Et aujourd'hui, même si j'ai encore la tête en plein dans Pierre Lapointe, que j'ai vu samedi soir avec une amie (c'est un artiste à voir live, ça change du tout au tout: j'ai appris à l'aimer sur scène), je fais un effort et je vous poste la suite. En espérant que vous aimerez.

Bonne lecture! =D






     Jeudi, en début d'après-midi, Stefen feuilletait tranquillement ses notes sur l'enquête, et tomba sur la programmation du concours complet du weekend. Il la parcourut des yeux, regardant rapidement quels cavaliers et quels chevaux étaient engagés, et essaya de repérer dans le tas ceux qui faisaient pour l'instant office de suspects principaux. Il jeta un coup d'œil à Peter pour voir ce qu'il faisait. Ce dernier était plongé dans le dossier d'un des cavaliers, et au vu de la page affichée sur l'ordinateur, il s'agissait de Gabriel Doscientos.

-T'as trouvé quelque chose? demanda Stefen en se rapprochant.
-Mmmh, non, pas encore. Mais hier, quand Mikaël est venu, il a par...
-Mikaël est venu chez toi? l'interrompit son collègue, le ton marquant son avidité d'anecdotes.
-Oui, il est venu chez moi, on a beaucoup discuté, point barre. Y'a rien à rajouter. Et je te signale qu'on est au bureau, le rappela-t-il à l'ordre, peu enclin de partager les quelques moments d'intimité qu'il réussissait à grappiller avec son petit ami.
-Ok, ok, je te demanderai plus rien, enfin je vais essayer, promit-il. Mais j'espère au moins que tu me diras quand tu ne seras plus vierge.
-Stefen! s'insurgea Peter, rougissant soudainement.
-Bah de toute façon, je le verrai bien, fit-il avec un sourire connaisseur. A moins que tu ne sois exclusivement actif, là c'est plus problématique pour savoir, ajouta-t-il en plissant le front.
-Stefen! On était en train de parler de l'enquête.
-Euh oui, oui. Donc tu disais, Mikaël est venu chez toi et...
-Et il m'a dit qu'il y avait un genre d'embrouille entre leur coach et Doscientos, continua-t-il. Donc je voulais vérifier.
-Et? Qu'est-ce que t'as trouvé?
-Alors effectivement, comme m'a dit Mikaël, Doscientos a eu un accident grave d'équitation il y a quelques années, d'après cet article. Hum... Alors... un journal datant de l'époque de l'accident, réfléchit-il à voix haute tout en tapotant les touches du clavier. Voilà... Gabriel Doscientos... cavalier émérite... jeune cheval du nom de Nemrod de Armouth... Ils ont de ces noms quand même les chevaux! plaisanta-t-il, avant de reprendre sa lecture en diagonale. Hum... première sortie en concours pour ce jeune étalon croisé pur-sang... Total échec... La cloche a retenti... n'importe quoi... rien fait... chandeliers... diagnostic: deux vertèbres fêlés... a déclaré ne plus vouloir monter à cheval.
-Hein? l'interrompit Stefen. Doscientos a déclaré ne plus vouloir monter à cheval?
-Ouais, c'est ce qu'il y a marqué dans l'article.
-Pourtant, il monte là. C'est sûr.
-Ouaip.

Face à ces faits nouveaux, les deux inspecteurs restèrent perplexe et se plongèrent dans un réflexion intense, à la recherche d'une explication sensée. De longues minutes passèrent, Stefen appuyé sur le bureau de son ami, fixant l'écran de l'ordinateur, et Peter faisant tour sur tour avec sa chaise. Soudain, il en arrêta le mouvement rotatif et fit plusieurs recherches dans l'ordinateur et dans ses papiers. Il trouva bientôt ce qu'il cherchait.

-Regarde Stefen, quand on l'a interrogé au tout début de l'enquête, il a bien dit s'être arrêté pendant plus d'un an pour cause de blessure. Au début, il a probablement dit qu'il ne remonterait plus, et puis, quelque chose l'a fait changé d'avis. Sûrement le fait de voir tous ses potes à cheval alors que lui restait à terre. Bref, il est remonté, mais si tu compares avant et après l'accident, il y a quelque chose qui change.
-Euh... oui? Et? Qu'est-ce que ça fait?
-Mais regarde, dit-il en tapotant l'écran. Avant l'accident, tu peux voir qu'il fait beaucoup de concours, il s'engage autant qu'il peut, et surtout, il tourne sur beaucoup de chevaux. Alors qu'après l'accident, il a recommencé doucement, mais ça c'est normal. En fait, le point important se trouve ici, affirma-t-il en montrant du doigt la liste des chevaux engagés sur les différents concours auxquels Gabriel Doscientos avait participé.

Stefen parcourut cette liste des yeux puis se rendit à l'évidence.

-Il ne sort que... quoi quatre cinq chevaux à tout casser.
-C'est ça! s'exclama Peter, comme s'il venait de résoudre une clé importante de l'enquête. Depuis qu'il a repris, il n'est sorti en concours que sur cinq chevaux. Au début, il en avait quatre. L'un d'eux a pris sa retraite, et un nouveau cheval, Sunset, est apparu dans le panel des chevaux qu'il monte. D'ailleurs, c'est un cheval qu'il partage avec Mikaël, les autres il n'y a que lui qui les monte.
-Mais avoir seulement quatre chevaux de concours, c'est pas un peu risqué? Je veux dire, si on regarde ce qu'il faisait avant et ce que font les autres, c'est pas du tout comme ça qu'ils fonctionnent.
-Ouais, et c'est pour ça qu'il fait moins de concours je pense. Mais ceux qu'il fait, il les fait bien.

Stefen réfléchit un instant à tout ce qu'il venait d'apprendre puis révéla son incompréhension à son ami.

-D'accord, on vient de montrer que Doscientos a des résultats super bons en ne montant que quatre chevaux. Qu'est-ce que ça apporte à notre affaire?
-Réfléchis deux secondes Stefen. Tous les résultats de Doscientos se basent sur une seule et unique chose: la confiance et la connaissance qu'il a de ses chevaux. Il refuse de monter en concours sur un cheval qu'il ne connaît pas, et ce d'autant plus si ce cheval a un grain, d'après ce que m'a dit Mikaël. Et vu que les drogues, peu importe lesquelles on utilise, ne sont pas réputées pour n'avoir aucun effet sur le mental et le comportement, je crois qu'on peut dire avec très peu de chances de se tromper que Gabriel Doscientos n'est pas impliqué dans cette affaire de drogue.

Le raisonnement de Peter bluffa Stefen. Certes, les quelques informations données par Mikaël l'avaient aidé à le monter, mais cette participation n'avait été que l'élément déclencheur. En quelques minutes, avec des informations qu'ils avaient pour la plupart depuis le début de l'enquête, il avait réussi à presque innocenter un cavalier. Cela mit encore plus en lumière pour Stefen l'importance de la connaissance du terrain, qu'ils avaient très peu dans cette affaire. Cependant deux choses le chiffonnaient.

-Dans l'ensemble, je suis plutôt d'accord avec toi Peter. Mais imaginons qu'il dope ses chevaux depuis très longtemps. Si c'est ça, il connaît aussi ses chevaux sous l'effet de la drogue.
-Ca tient pas deux minutes ton truc, Stefen. Les drogues vont toujours avoir une influence sur le comportement à plus ou moins long terme. Et cela peut se déclencher n'importe quand. T'as qu'à voir comment ça se passe chez les êtres humains. Alors chez les chevaux, dont on connaît pas bien les réactions face à certaines substances, je veux même pas l'imaginer. Et puis, s'il dope ses chevaux depuis longtemps, il y a un phénomène de dépendance qui se crée, et ils doivent avoir leurs doses à des intervalles réguliers, qui se raccourcissent au fur et à mesure. Je crois pas que Doscientos soit prêt à prendre le risque d'avoir un cheval en manque alors qu'il est dessus... Tiens, pour faire une comparaison bête, imagine que tu roules trop vite sur l'autoroute. Et manque de chance, t'as un accident grave, tu te fêles deux vertèbres. Hop, tu finis par sortir de l'hôpital, et question: est-ce que tu vas tout de suite re-conduire? Est-ce que tu vas même avoir le courage de monter dans une voiture?
-Non, effectivement.
-Et ensuite, continua Peter, difficile à arrêter maintenant qu'il était parti dans ses explications, si un jour, t'arrives à remonter dans ta bagnole, est-ce que tu vas dépasser les limites de vitesses?

La réponse était si évidente qu'il n'était nul besoin de la formuler.

-Et ben c'est pareil avec Doscientos. Il va pas prendre le risque d'avoir un autre accident pour une histoire de dopage. En plus, ça ne colle pas avec sa carrière, qui s'est faite très progressivement, ni avec son compte en banque. Il n'y a pas de retraits réguliers d'à peu près la même somme d'argent, que ce soit de façon directe ou indirecte. Et on peut faire une dernière vérification, conclut-il en farfouillant dans ses papiers.

Il attrapa le téléphone, tapa un numéro et parla quelques instants avec son interlocuteur, lui demandant à plusieurs reprises de confirmer ses dires. Enfin, il raccrocha, triomphant.

-Le cheval que Doscientos a envoyé à la retraite va parfaitement bien. Or on sait très bien que les sportifs qui se dopent ne vivent pas vieux.
-Bon, admettons, même si je connais pas très bien les notions de vieillesse chez le cheval. Alors comment t'expliques que plusieurs tests sont ressortis positifs pour lui?

Peter regarda aux alentours pour voir si une personne écoutait leur conversation, et fit signe à son collègue de se rapprocher.

-Justement, j'ai quelques doutes sur l'intégrité de toutes les personnes qui travaillent sur cette affaire.
-Tu penses qu'il y a une taupe?

Peter hocha la tête.

-Les résultats qu'on obtient sont trop aléatoires, d'après moi.
-Il y a quand même quelques cavaliers qui ressortent plus souvent que les autres, dont Mikaël d'ailleurs. Tu lui en as parlé?
-Ca va pas la tête?!
-Eh! Me regarde pas comme ça! C'est pour cette raison que vous vous êtes côtoyés au départ. C'est bien ce que tu m'as dit?
-Ouais, mais depuis notre relation a évolué je te rappelle, et je ne lui parle plus du tout de l'enquête. C'est quelque chose qui reste en dehors si on ne veut pas pourrir ce qui se crée entre nous.
-Hmmm... Je comprends. N'empêche que ton copain est un des suspects principaux dans cette enquête. Je te dis pas dans quelle merde profonde tu t'es fourré.
-Merci de me le rappeler Stefen. C'est pas comme si tout autour de moi au boulot ne me le rappelait pas déjà...
-Et ça te gêne pas? Je veux dire, pas par rapport au boulot, mais par rapport à toi, à ta conscience.
-Non, parce que j'ai la certitude qu'il est innocent. Je crois en lui, non seulement en tant que copain, mais aussi en tant qu'homme. Je sais que Mikaël n'est pas du genre à faire ça: le cheval représente plus que sa propre vie pour lui. Et il a beaucoup trop souffert quand il était enfant pour imposer quelque chose de similaire à un cheval, quel qu'il soit.
-Quelle belle déclaration, admira Stefen, un sourire mi-moqueur mi-heureux sur les lèvres.
-C'est ça, fous-toi de moi, je dirais rien, bougonna-t-il le temps de quelques mots. Bref, tout ça pour dire que moi, les résultats du labo, j'y crois moyen. Je m'en méfie comme de la peste. Et je me suis dit qu'on devrait faire analyser certains tubes par des labos extérieurs, totalement indépendants.
-Et comment tu veux convaincre le chef? demanda Stefen, déjà partant pour cette idée.
-Je ne veux pas le convaincre, parce que je vais pas lui dire. Au début au moins, je veux le faire en douce. Pour ne pas alerter la taupe, si taupe il y a.
-Euh... Peter, tu m'inquiètes là.
-Mais non, mais non. C'est très simple en fait.

Il se révéla que Peter avait une notion assez erronée de la simplicité. Car Stefen ne trouvait pas cela simple du tout d'aller subtiliser quelques tubes de sang et autres pots d'urines dans la tente médicale, d'autant plus que la sécurité y était importante. D'autre part, cela rajouterait à la confusion qui régnait autour de l'enquête que d'apprendre la disparition de plusieurs échantillons. Bien sûr, il y avait aussi la possibilité de se faire prendre, et ainsi de subir une mise à pied de plusieurs jours, voire semaines, ou pire, de se faire rétrograder. Mais Peter avait l'air de ne pas en tenir compte. Il avait balayé les risques d'un nonchalant: "Ca en vaut la peine." Stefen renonça alors à le convaincre de délaisser cette folie: le désir de prouver l'innocence de Mikaël était trop présent chez son ami pour qu'il soit ignoré.

-D'accord, on va essayer de faire analyser des échantillons par un labo extérieur. Mais s'il te plaît, Peter, ne commets pas d'imprudence, et jure-moi de ne pas faire ce que tu viens de proposer. Ca ne sera bénéfique ni pour toi, ni pour Mikaël.
-Et je fais quoi alors? rétorqua-t-il, amer de ne pas trouver de solution simple à son problème.
Stefen sourit et posa une main sur son épaule pour le rassurer. Puis il enchaîna sur son idée.
-Si je me fie aux racontars du service, et à ma propre vision des choses, tu fais partie de la catégorie des beaux gosses, et tu en fais craquer plus d'une ici. Et je crois que je suis pas trop mal non plus, d'après ce que j'ai entendu.
-Hein? fit Peter, assez surpris par ce nouvel angle d'attaque.
-Les murs ont des oreilles, expliqua Stefen, pensant qu'il voulait savoir d'où venaient ces informations. M'enfin bref, c'est pas l'important. Donc je disais que tous les deux, on avait des atouts physiques non négligeables, et qu'on pourrait en jouer pour convaincre une ou deux infirmières de faire quelques prélèvements de plus rien que pour nous, et cela bien sûr pour le bien de l'enquête.
-Tu veux draguer des filles pour obtenir des échantillons de sang et d'urine?
-Pour l'urine, je crois que ce sera un peu plus compliqué, mais oui, c'est l'idée.
-Et Mikaël dans tout ça? Et Nathaniel? C'est pas un peu les tromper de faire ça?
-Faut savoir faire quelques sacrifices pour obtenir ce que l'on veut Peter. Toi, tu es prêt à mettre en jeu ta carrière, moi pas. Du moins, pas autant que toi. Par contre, je suis ok pour ça, parce que d'une, complimenter une femme sur ce qu'elle porte par exemple, alors que je suis définitivement gay, j'appelle pas ça tromper. Et de deux, parce que je sais que Nathaniel comprendra. Et je pense que Mikaël comprendra aussi, surtout que c'est essentiellement pour lui qu'on fait tout ça. Et puis de toute façon, tu vas pas l'emmener boire un verre ou lui rouler un patin à la fille. Tu vas juste lui parler.
-Ok, ok, admettons. Donc le plan, c'est de draguer les infirmières, leur dire que c'est dans le cadre de l'enquête, ce qui en soi est vrai, et récupérer des échantillons. On les conserve bien comme il faut, et on les fait analyser par un labo extérieur, toujours sous couvert de l'enquête. C'est ça?
-C'est ça. Sauf qu'il va falloir répartir ça sur plusieurs concours, et sur plusieurs cavaliers, pour qu'on soit sûrs. Si jamais les résultats ne correspondent pas entre les deux labos, ça aura plus de force si on a plus d'échantillons.
-Je suis d'accord. Et pour les chevaux, on abandonne?
-Je pense. Déjà, ça me paraît plus compliqué pour avoir du sang, parce qu'ils sont beaucoup plus surveillés que les cavaliers. Et puis, je sais pas si un labo extérieur acceptera du sang de cheval, ou même si les tests sont identiques. Ouais, ouais, c'est bon, je suis nul en bio, pas la peine de te marrer.

Les deux hommes étaient enfin tombés d'accord sur un plan commun, et ils finalisaient quelques détails. Notamment les techniques de drague, car pour l'un comme pour l'autre, cela faisait bien longtemps qu'ils n'avaient plus fait du charme à une femme. Au bout d'une longue demi-heure, alors qu'ils partaient vers la machine à café pour leur pause, ils décidèrent de commencer la chose dès ce weekend, lors d'un des concours les plus importants de la saison.

-T'y vas les trois jours au concours? demanda nonchalamment Stefen en introduisant une pièce de monnaie dans la machine.
-Non. J'ai reçu un texto de Sonia ce matin me disant qu'elle avait pris rendez-vous chez le médecin pour nous deux demain à 17h30. Donc j'ai demandé au chef si je ne pouvais y aller que samedi et dimanche, et partir un peu plus tôt vendredi. Et il était ok.
-Chez le médecin? Elle t'a pas donné un nom?
-Non, rien du tout, soupira-t-il. Tout ce que j'espère, c'est que c'est pas un psy.
-Je veux pas te décourager, mais ça y ressemble bien.
-Eh merde, jura-t-il sans conviction en faisant glisser à son tour une pièce dans la fente de la machine. Et toi? T'y vas dès demain?
-Non, j'y vais que le weekend, comme toi. Nathaniel va aussi venir cette fois, même s'il va rester du côté spectateur, et qu'on va pas trop se voir, sauf le soir.
-Ah bon? Pourquoi il vient alors? Il s'intéresse aux chevaux?
-Il s'intéresse à Mikaël plutôt! précisa Stefen avec un clin d'œil. Il avait trop envie de voir à quoi ressemblait ton mec, et comme sur internet, c'est pas possible de trouver une photo de lui, sauf quand il est à cheval, il a décidé de venir voir lui-même.

Peter, d'abord étonné par la démarche de Nathaniel, finit par admettre que sa curiosité était légitime. Il en sourit et le reste de l'après-midi se déroula tranquillement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lilie 21/10/2009 13:43


Alors, déjà, toujours aussi bien =D
De deux, c'est vrai que ce serait vraiment trop facile que Mikael soit drogué et puis, moi, je serais absolument mais ABSOLUMENT pas contente XDDDDD
Ensuite....tu nous fait pas un "triangle" amoureux unh !!! Pas d'histoire entre machin qui craque sur machien et ainsi de suite par pitié !!!! (la fille qui n'aime pas vraiment ça -_-) et sinon et
bien je suis que ce que tu nous prépare comme suite va être bien intéressante :p


Skorpan 22/10/2009 03:09


Eheh, vous saurez bien plus tard si Mikaël est drogué ou pas! :p

Et sinon, de quel triangle amoureux tu parles? Sonia-Peter-Mikaël? Nan mais t'as fumé la moquette Lilie! O_o Sonia, je n'ai qu'une envie, c'est de la jarter, mais elle s'accroche ainsi qu'une
sangsue à mon récit! XD
Ah? Tu parlais d'un autre triangle? Mikaël-Peter-My? Euh... Peter-Mikaël-William? Euh... je vois pas sinon... Ou alors carrément un quatuor! Peter-Stefen-Nathaniel-Mikaël! *ange*

Et la suite, d'après les premiers échos que j'en ai eue, a beaucoup plu, même si elle en a étonné plus d'un. ;-)

Bisous, et merci pour le com'!


Merlin 20/10/2009 17:48


je veux des excuses officielles pour lundi dernier ! après je me suis fait des scénarii catastrophe et j'ai rêvé que t'étais morte T_T bon sinon Peter a pété un cable quand même... aller piquer des
échantillons d'urine et de sang... à peine dangeeux pour lui xD
bisous


Skorpan 20/10/2009 20:41



*Communiqué officiel de Nangilima, au nom de Skorpan*
Je vous présente, à vous tous mes lecteurs, mes plus plates excuses pour l'oubli de lundi dernier.
*Fin du communiqué officiel*

Par contre de là à imaginer que j'étais morte! O_o T'y vas pas de main morte (XD) toi, avec tes scénarios catastrophes!

Et Peter est amoureux c'est tout. Et un peu con aussi. Mais quand on a l'impression d'être acculé, de toucher le fond et de n'avoir aucune porte de sortie, on est prêt à toutes les extrémités.
Heureusement que Stefen est là pour calmer son esprit bouillant. ;-)
Bisous



Raf 19/10/2009 22:42


Me voilà soulagée!
C'est la premiere fois que je me mets à soupçonner Mickael. tu pourrais avoir fait ce vilain coup mais c'est encore trop évident pour une ame démone comme la tienne!XD
Hate de voir le coup drague de Peter. (meme si la petite voix de la rigueur morale en moi n'est pas ok, hihi!)
Et aussi le Psy de Sonia, si c'en est un. (Ou alors un type pour la procréation médicale assistée, vu que Peter peut plus rien faire)


Skorpan 19/10/2009 23:21


Haha! Tu commences à te poser plein de questions! C'est bien ma petite! *niark* Mais je ne te donnerai aucune réponse ici. Je suis bien trop sadique pour ça. Par contre, tu viens de me donner une
idée de suite qu'il faut que je note.

Bisous


Så Här Är Det!

  • : Nangilima
  • Nangilima
  • : Un blog où je vais publier mes écrits, avec des relations hétéro et homosexuelles explicites, donc ceux qui ne veulent pas lire, la croix rouge en haut à droite peut vous être utile. Aucun plagiat n'est accepté! Et aussi je vais un peu parler de ce qui influence mes écrits: musique, bouquins, etc.
  • Contact

Skorpans Nangilima


En värld där du kan bli den du vill, bara du följer ditt hjärta...


Les textes publiés sur ce blog sont de ma propre invention et sont écrits par moi, à moins que le contraire ne soit précisé en début d'article. Je vous demanderai donc de respecter mon travail et de ne pas plagier mes écrits.
Merci d'avance.

Certains textes peuvent contenir des relations hétéro ou homosexuelles explicites.
Les mineurs et tous ceux que ça dérange, vous connaissez la sortie: la petite croix rouge.
Tous les résumés et histoires à venir sont disponibles ici.
Si vous avez des questions ou autres, vous pouvez m'envoyer un mail ici.

Sökande

"Un écrivain ne confie tout ni à ses journaux intimes, ni à sa correspondance;
seules ses créatures racontent sa véritable histoire, celle qu'il n'a pas vécue, mais a souhaité vivre."

François Mauriac 

Andra saker ni kan se

lien-nan--19171a4

 
 

Vad som helst...



"Je ne suis pas homosexuel, même si certains semblent le croire."

Ola Salo





"Aime moi, alors je t'aimerai peut-être."
J. R.-P.





"Tout est une question de goût. Toi tu aimes les femmes, moi j'aime les hommes, et lui aime les deux. Où est le problème?"
J. R.-P.





"Ne plus rêver, c'est être à demi mort, c'est faire de la réalité sa seule loi."
Jean-Baptiste Pontalis





"Si tu sens que tu plafonnes, perce un trou dans le plafond."
Gilles Goddard

"Alors si tu sens l'angoisse de la page blanche, prends en une rose."
J. R.-P. 

Lyssna!